RPGaDAY 2017 - Première semaine

Le mois d'août est arrivé, et avec lui le RPGaDAY. En gros, un sujet par jour pour parler de notre loisir favori ! Vous pourrez trouver plus d'informations sur la page Facebook, ou encore sur le site de l'ami Alias, qui décrit bien l'opération.

RPGaDAY2017

Sans plus attendre, commençons la première fournée de 7.

1. Quel JDR en circulation désiriez-vous jouer en ce moment?

Définitivement, j'aimerais pouvoir jouer à L'Appel de Cthulhu ou à Delta Green 2.0. Actuellement, ce sont des jeux que je ne fais que maîtriser.

Pour ce qui est de la maîtrise de parties, j'aurais tendance à vouloir tester Zweihänder, une refonte de Warhammer 2 indépendante de l'univers.

2. Quel JDR aimeriez-vous voir publié?

Je n'ai pas vraiment d'attentes de JDR en particulier. J'achète un peu sur des coups de coeur, donc attendons de voir ce que la fin 2017 et 2018 nous amèneront.

3. De quelle façon découvrez-vous de nouveaux jeux de rôle?

Majoritairement le GROG, ainsi que les foulancements Ulule et Kickstarter.

4. Quel JDR avez-vous joué le plus depuis août 2016?

Très clairement, Pathfinder, à la fois en tant que MJ et joueur, car malgré la lourdeur du système, c'est celui que tout le monde utilise pour faire du med-fan bien classique dans mon entourage.

5. Quelle couverture de JDR capture le mieux l’esprit du jeu?

La couverture de l'Agent's Handbook de Delta Green 2.0 est particulièrement explicite et glauque. Dans un tout autre registre, la couverture de la seconde édition de 7th Sea est exceptionnelle.

6. Vous pouvez jouer tous les jours, pendant une semaine. Décrivez ce que vous faites!

Joie ! Je propose un concept à plusieurs de mes amis qui serait une campagne de RPG à MJ tournant pendant la semaine. Et on s'installe dans un chalet/refuge/maison de campagne pour ne pas être dérangés.

7. Quelle a été la session ayant eue le plus grand impact?

Je me souviens d'une séance d'Earthdawn qui fut un enchaînement cataclysmique d'échecs divers et variés, se terminant par la quasi-stérilisation auto-infligée de notre armurier sylphelin. (Je ne compte pas les coups de poêle infligés par la gamine qui suit notre groupe ainsi que le moyen d'éteindre un feu avec de l'eau bouillante... toujours sur le même sylphelin). Bref un impact certain sur nos zygomatiques ainsi que sur l'égo du-dit armurier qui pouvait tenir dans une boîte d'alumettes petit format.

Voilà, c'est tout pour cette semaine ! À dans 7 jours pour la suite !