/ rpg

Construire un univers - Partie 2 - Peuplades du monde

Suite de l'article Construire un univers - Partie 1 - Style général et géographie. Si vous ne l'avez pas lu, foncez-y !

Bref, nous avions laissé notre monde vide de toute population. Evidemment, il y a des animaux, des plantes, des cailloux, bref une vraie Terre avec des continents placés différemment, et pas encore d'humains pour la pourrir... On pourrait presque la laisser comme ça, mais du coup, ça perd tout son intérêt pour le cas présent.

Donc rajoutons à notre univers en construction des peuples humains, de l'espèce Homo sapiens. Allez, ouvrons également la possibilité de l'espèce Homo neanderthalensis. Pourquoi ? Parce qu'on peut !

Comment faire des jolies civilisations ?

Comme dit dans le précédent article, l'époque de référence est autour des années 1930 de notre monde. On y retrouve de grands empires coloniaux (qui terminent alors leur expansion), quelques peuples indépendants et certaines parties du monde sont encore à explorer.

L'esclavage a été aboli par la plupart des grands empires, mais ce qui est écrit dans la loi en métropole n'est pas toujours appliqué dans les colonies.

Dans notre monde, on a quoi ?

Basons nous donc sur notre monde dans les années 1920-30. Nous y retrouvons plusieurs pays :

  • L'Empire Britannique, le plus grand Empire colonial au monde, où le soleil ne se couche jamais.
  • La IIIème République Française, plus petit empire, mais néanmoins riche et également doté d'une riche histoire.
  • La République de Weimar / le IIIème Reich Allemand, sorti défait d'un conflit majeur et accablé de dettes dûes aux réparations de guerre.
  • L'URSS, ayant récemment dégagé sa monarchie absolue à grands coups de pied au cul pour instaurer une dictature communiste.
  • Les États-Unis d'Amérique, ancienne colonie ayant pris son indépendance un peu plus d'un siècle auparavant.
  • L'Empire du Japon, un empire qui se militarise fortement et cherche à s'agrandir.
  • La République de Chine, ayant fait sa révolution deux décennies plus tôt, et en proie aux vélléités expansionnistes du Japon
  • Et de nombreux autres pays, certains en stagnation, d'autres en train de se développer dans l'ombre des grands.

Du coup, qu'est-ce que ça donne ?

Pour construire l'univers de Ciel de Sang, j'apprécie l'idée de conserver ce genre de répartition des pays, en changeant un peu la géopolitique, mais en gardant leurs cultures en exagérant un peu les clichés. (Un petit peu à la manière des Secrets de la 7ème Mer)

Nous pourrions donc avoir :

  • Un gigantesque empire colonial, peuplé de gens pragmatiques et mesurés, qui consomment du thé en quantités industrielles.
  • Un autre empire colonial, moins grand mais très porté sur le charme, le panache et la bonne bouffe.
  • Un ancien empire colonial se remettant difficilement d'une guerre dont les réparations au profit des deux précédents l'ont rendu exsangue. Le nationalisme y fleurit joyeusement.
  • Une dictature communiste où "tout se passe bien" selon la propagande, mais où des purges sévères ont lieu et où les inégalités entre la classe dirigeante et les ouvriers se creuse.
  • Une fédération, ancienne colonie du grand empire, ayant profité de la guerre récente pour imposer sa suprématie économique
  • Un empire anciennement isolationniste et se militarisant fortement.
  • Un gigantesque pays, extrêmement peuplé mais encore très rural, sous la menace d'une guerre avec le précédent.
  • Et une foultitude d'autres pays à foutre un peu partout sur la carte, qui pourraient être développés séparément par la communauté.

Et les Néandertals dans tout ça ?

Ces civilisations sont constituées majoritairement d'Homo sapiens (environ 95%). Les rares Homo neandertalensis sont souvent opprimés, parqués dans des réserves ou, malgré l'abolition récente dans de nombreux pays, réduits en esclavage.

Le racisme anti-Néandertals (ou velus selon le terme très péjoratif des pro-Sapiens) est très présent, bien que des courants égalitaires prennent de l'importance dans certains pays. De rares exceptions existent, mais les Néandertals sont trop peu nombreux dans la majorité des états pour pouvoir constituer un groupe de pression suffisamment important.

Du fait de la présence des Néandertals, les divers racismes envers d'autres peuples de sapiens sont bien moins forts. Il n'y a donc pas eu d'esclavage des Noirs, mais celui des neandertalensis.

Conclusion

Maintenant qu'on a listé les principales civilisations, il va falloir les répartir sur la carte, et ça ne sera pas de tout repos !